Comment je suis devenue accro au kannelbuller…

La pause fika, une institution en Suède

Cet été, nous avions choisi Stockholm pour nos vacances en famille. L’occasion de découvrir et d’adopter une institution suédoise : la pause fika. Drôle de nom pour désigner la pause café ? Pas tant que ça… Fika signifie tout simplement  le verlan de kaffe ! 

Là-bas, la pause café est un moment sacré. Les Suédois en boivent d’ailleurs beaucoup : avec  8,2 kg de café consommé par an par habitant, la Suède occupe le 6erang mondial. Devant elle, la Finlande, la Norvège, l’Islande, le Danemark et les Pays-Bas. En même temps, je comprends leur besoin de se réchauffer !

A la maison, au boulot… la pause fika est avant tout un moment de partage et de convivialité.  Et elle se pratique à toute heure de la journée. Très souvent, elle s’accompagne de pâtisseries : Chokladbollar, gâteau aux daims, selma… Mais mon coup de cœur va au kannelbuller, brioche à la cannelle absolument délicieuse. 

A mon retour, je me suis donc essayé à la réalisation de kannelbuller. Le résultat a été à la hauteur de mes espérances. Voici la recette dénichée dans le livre de Birgit Dahl, La cuisine Hygge, Les recettes du bonheur, chez Solar.

Le recette des kannelbuller

Pour 16 brioches

  • Préparation : 30 mn
  • Cuisson : 15 mn
  • Repos : 3 h 35 

Ingrédients :

  • 20 cl de lait froid 
  • 500 g de farine de blé T45
  • 180 g de sucre
  • 170 g de beurre mou
  • 1 œuf + 1 jaune
  • 25 g de levure de boulanger fraîche
  • 5 g de cannelle en poudre
  • 5 g de cardamone
  • 7 g de sel

Les étapes :

  • Diluez la levure dans le lait tiédi et laissez reposer 15 minutes.
  • Versez dans la cuve d’un robot la levure diluée, 1 œuf, la farine, la cardamone, 80 g de sucre et le sel. Pétrissez pour obtenir une pâte homogène. Laissez lever 20 minutes à l’abri des courants d’air. Ajoutez 70 g de beurre coupé en morceaux et pétrissez 15 minutes. Laissez lever la pâte sous un torchon pendant 1 h 30.
  • Farinez le plan de travail, déposez la pâte et dégagez-la en lui enlevant l’air. Etalez la pâte en un rectangle de 30 cm de large sur 40 cm de long. Mixez le beurre mou restant avec le sucre et la cannelle pour obtenir une préparation épaisse. Etalez-la sur toute la surface de la pâte à l’aide d’une maryse. Pliez la pâte en portefeuille. Etalez la pâte pour obtenir un rectangle de 30 cm x 40 cm. Découpez 16 bandes de la même taille. 
  • Twistez chaque bandes de pâte en tenant les deux extrémités : tordez les extrémités dans les directions opposées en faisant quatre ou cinq tours. Prenez la bande de pâte et tournez-la deux fois entre l’index et le doigt du milieu. Déposez les bandes twistées sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Laissez lever 1 h 30. 
  • Préchauffez le four à 190°C (th. 6-7)
  • Dorez les kannelbuller de jaune d’œuf battu avec un peu de lait. Faire cuire 14 minutes. 

Vous pouvez retrouver ces brioches à la cannelle au Danemark sous le nom de kanelsnurrer au Danemark ou dans les pays anglo-saxons où ils sont appelés cinnamon roll. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *